McDonald’s russe rebaptisé supprime les frites de son menu, en raison d’une mauvaise récolte de pommes de terre

Un serveur chez Vkusno & tochka, le rebaptisé McDonald’s en Russie.

REUTERS/Evgenia Novozhenina

  • Les restaurants russes renommés McDonald’s ont temporairement cessé de vendre des frites, invoquant une pénurie de pommes de terre.
  • Vkusno & tochka a déclaré que la mauvaise récolte du type de pomme de terre nécessaire l’année dernière était à blâmer.
  • Cependant, le ministère russe de l’Agriculture n’est pas d’accord, affirmant qu’il n’y a pas de pénurie de pommes de terre.
  • Pour plus d’histoires, allez à www.BusinessInsider.co.za.

Les frites ne sont pas au menu pour l’instant chez a rebaptisé les restaurants McDonald’s en Russie.

La nouvelle chaîne, Vkusno et tochka, qui se traduit par “Savoureux et c’est tout”, a temporairement cessé de servir le côté classique, affirmant qu’il fait face à une pénurie de pommes de terre. Les restaurants ont rouvert en juin sous un nouveau nom et un nouveau propriétaire, après McDonald’s a quitté le pays en mai en réponse à l’attaque de la Russie contre l’Ukraine.

Vkusno & tochka a déclaré au média russe TASS que la mauvaise récolte de l’année dernière était à blâmer. Vkusno & tochka a également déclaré qu’il était “impossible d’importer des marchés qui pourraient devenir des fournisseurs temporaires de pommes de terre pour les entreprises en Russie”.

Le ministère russe de l’agriculture, cependant, supplie de différer. Dans un déclaration sur Telegram intitulé “Il y a des pommes de terre – et c’est tout”, un clin d’œil clair au nom de la chaîne de restauration rapide, l’agence a déclaré que le pays était “entièrement approvisionné en pommes de terre, y compris celles transformées”.

“De plus, les récoltes de la nouvelle récolte arrivent déjà, ce qui exclut la possibilité d’une pénurie”, a écrit le ministère sur Telegram.

Vkusno & tochka a déclaré que les frites pourraient ne pas revenir à son menu avant l’automne. Il a ajouté que ses “pommes de terre rustiques”, plus épaisses que les frites, pourraient également être temporairement indisponibles.

Au Japon, un autre géant de la restauration rapide a modifié son propre menu car il fait face à une pénurie de pommes de terre.

Les restaurants Burger King du pays sont demander aux clients d’obtenir des ramen au lieu de leurs frites habituelles, Nouvelles de la SCB rapports.

Recevez le meilleur de notre site par e-mail tous les jours de la semaine.

Rendez-vous sur la page d’accueil de Business Insider pour plus d’histoires.