L’Inde bat le Bangladesh 5-2 mais en prolongation

L’attaquant Gurkirat Singh a marqué quatre buts alors que l’Inde battait le Bangladesh 5-2 en prolongation lors de la finale pour soulever le trophée du championnat SAFF U-20 vendredi.

Les deux équipes étaient bloquées 1-1 à la pause et 2-2 après la fin du temps réglementaire.

CWG 2022 – COUVERTURE COMPLÈTE | EN PROFONDEUR | FOCUS INDE | HORS TERRAIN | EN PHOTOS | DÉCOMPTE DES MÉDAILLES

Gurkirat a marqué respectivement aux première, 60e, 94e et 99e minutes, tandis que Himanshu Jangra en a ajouté un autre à la 92e minute. Pour le Bangladesh, Rajon Howladar et Shahin Mia ont marqué respectivement aux 44e et 48e minutes au stade de Kalinga.

Le drame s’est déroulé juste après le coup d’envoi alors que l’Inde a obtenu un penalty dans les 20 secondes. Himanshu a capté une longue passe de la droite, a évité son marqueur et a déclenché un long ranger que le gardien rival Md. Asif a réussi à bloquer en plongeant bas sur sa droite. Gurkirat, qui rôdait, a été plus rapide à réagir au rebond. Asif, dans sa tentative désespérée d’éloigner Gurkirat, a fait tomber l’attaquant indien dans la surface. Gurkirat s’est joyeusement converti sur place pour donner à l’Inde une avance rapide.

L’avance aurait dû être doublée à la 32e minute dans ce qui était la chance la plus facile de la mi-temps. Mais Gurkirat n’a pas réussi à rentrer chez lui. Taison Singh a également raté une occasion à la 43e minute. La malédiction des occasions manquées a durement frappé l’Inde alors que le Bangladesh rétablissait la parité à la mi-temps avec un tir de Rajon Howladar dépassant le filet.

En échangeant, le Bangladesh a pris la tête en trois minutes. Amandeep a mal chronométré son dégagement sur un coup franc inoffensif et il est tombé sur Shain Mia dont le tir a touché le poteau et a roulé. Le premier remplacement pour l’Inde est intervenu à la 57e minute. chemin par la suite.

L’égalisation est intervenue dans les trois minutes lorsqu’un dégagement est tombé à Gurkirat juste à l’extérieur de la surface et il l’a frappé, cette fois avec son pied droit à la 60e minute. À la 63e minute, Himanshu a eu une autre chance mais un Asif pressé a écarté le danger pour Bengladesh.

Dernières nouvelles et dernières nouvelles ici