Lewis Hamilton dit que «l’ignorance» est à blâmer pour les abus raciaux présumés au Grand Prix d’Autriche | Nouvelles du monde

Les pilotes de Formule 1, dont Lewis Hamilton, ont condamné les abus racistes apparemment subis par les fans lors du Grand Prix d’Autriche.

Avant la course de dimanche, la F1 a déclaré avoir reçu des rapports de supporters qui avaient été agressés verbalement.

Il prend les accusations “très au sérieux” et parlera à ceux qui ont signalé le comportement, a-t-il ajouté.

Il a également soulevé la question auprès du promoteur et de la sécurité de l’événement.

Hamilton, qui a terminé troisième, a déclaré que “l’ignorance” était en partie à blâmer.

“Cela souligne simplement que c’est toujours un problème partout”, a-t-il déclaré.

“Cela se résume à l’éducation et, bien sûr, à l’ignorance. Les gens devraient venir, devraient se sentir en sécurité, devraient se sentir inclus et devraient pouvoir suivre qui que ce soit que vous vouliez suivre.

“[It] ne devrait pas avoir d’importance [about] votre sexe, votre sexualité, la couleur de votre peau. Il devrait juste être tout le monde ici pour passer un bon moment.”

Le Red Bull Ring de Spielberg a fait salle comble avec plus de 300 000 fans présents pendant trois jours.

Le champion du monde en titre Max Verstappen a déclaré que les abus signalés “ne devraient pas se produire”, ajoutant: “J’ai lu quelques choses, quelques choses choquantes, donc ce n’est clairement pas OK.”

Le vainqueur de la course, Charles Leclerc, a déclaré que toute personne témoin d’abus devrait “faire quelque chose”, poursuivant: “Si nous parvenons à trouver ces personnes, nous devons prendre des mesures énergiques. Ils ne devraient pas être autorisés à se trouver à proximité de notre sport.”

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a déclaré : “C’est totalement inacceptable et nous espérons que la sécurité et les autorités s’en occuperont rapidement car il n’y a pas de place pour cela dans la course ou dans la société.”