Le président sri-lankais Gotabaya Rajapaksa démissionne alors que les manifestants prennent d’assaut le palais, nagent dans la piscine, utilisent la salle de sport et se battent avec des oreillers

Le président du SRI Lanka, Gotabaya Rajapaksa, a démissionné après que des manifestants ont pris d’assaut son palais et organisé des batailles d’oreillers, des fêtes à la piscine et des séances d’entraînement au gymnase.

Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont afflué dans le somptueux manoir du président Rajapaksa alors que des mois de frustration provoqués par une crise économique sans précédent débordaient.

Des manifestants ont été vus sauter dans la piscine du présidentCrédit : Twitter
Des manifestants dorment sur le lit du président Gotabaya Rajapaksa

Des manifestants dorment sur le lit du président Gotabaya RajapaksaCrédit : Reuters
Un homme essaie du matériel de gym dans la salle de gym de la maison du président

Un homme essaie du matériel de gym dans la salle de gym de la maison du présidentCrédit : Reuters
Les gens se pressent dans la chambre du président

Les gens se pressent dans la chambre du présidentCrédit : AFP
Des manifestants prenant des rafraîchissements à l'intérieur de la résidence officielle du président du Sri Lanka

Des manifestants prenant des rafraîchissements à l’intérieur de la résidence officielle du président du Sri LankaCrédit : AFP
Les manifestants ont incendié le domicile du Premier ministre quelques heures avant qu'il n'accepte de démissionner

Les manifestants ont incendié le domicile du Premier ministre quelques heures avant qu’il n’accepte de démissionnerCrédit : Getty
Des milliers de manifestants ont pris d'assaut le palais présidentiel

Des milliers de manifestants ont pris d’assaut le palais présidentielCrédit : Twitter

Les manifestants ont également incendié le domicile du Premier ministre Ranil Wickremesinghe à Colombo, incitant les deux hommes à démissionner dramatiquement.

Les manifestants demandent à Rajapaksa – qui fait partie d’un clan puissant qui domine la politique depuis des décennies – de démissionner depuis des mois.

Des images dramatiques ont montré des essaims de manifestants à l’intérieur et à l’extérieur de sa maison, scandant et portant des drapeaux nationaux avec des centaines de personnes se baignant dans la piscine du jardin.

Des gens ont été vus en train de faire des batailles d’oreillers dans les chambres du palais saccagé et de chanter en chœur sur le piano à queue – certains prenant même le temps de s’entraîner rapidement dans la salle de sport chic.

La carte des attaques de requins montre 6 morts et 33 mutilés alors qu'un expert émet un avertissement effrayant
Le FBI et le MI5 émettent un rare avertissement conjoint sur les attaques croissantes de cybersécurité en Chine

Dans le parc “Gordon Garden” du palais, les familles ont profité d’un pique-nique pendant que les moines bouddhistes en robe safran s’émerveillaient des sols en marbre et de la climatisation.

Le moine Sri Sumeda a déclaré : “Lorsque les dirigeants vivent dans un tel luxe, ils n’ont aucune idée de la façon dont les roturiers se débrouillent.

“Cela montre ce qui peut être fait lorsque les gens décident d’exercer leur pouvoir.”

A l’extérieur, les barricades du bâtiment ont été renversées et un drapeau noir a été hissé sur un mât.

Le personnel de sécurité a tenté d’arrêter les manifestants, mais ils ont été submergés lorsque le groupe a franchi les clôtures, traversé les pelouses et pénétré dans le bâtiment.

Au moins 34 personnes dont deux policiers ont été blessées dans des échauffourées.

Au bureau du président en bord de mer dans un bâtiment voisin, les manifestants ont également brisé les clôtures en fer et pris le contrôle du hall principal où ils ont ouvert dimanche une bibliothèque de fortune.

Rajapaksa a fui le palais présidentiel samedi en utilisant une entrée arrière sous couverture militaire quelques minutes avant que des dizaines de milliers de manifestants ne prennent d’assaut le manoir.

Le leader n’a pas commenté directement mais il prévoit de démissionner le 13 juillet, a déclaré le président du parlement du pays.

Des gardes présidentiels lourdement armés sont toujours au palais – mais ils se mêlent aux nouveaux visiteurs et posent même pour des selfies avec ceux qui contrôlent désormais les nouveaux couloirs du pouvoir.

Le mois dernier, le Premier ministre du pays a annoncé que l’économie du Sri Lanka s’était effondrée et qu’elle était en faillite.

La crise du Sri Lanka a été attribuée à un certain nombre de raisons, notamment la pandémie de Covid, d’énormes réductions d’impôts et des dettes massives.

Le pays est aux prises avec la pire crise financière depuis une génération alors que ses dirigeants tentent de négocier un plan de sauvetage avec le Fonds monétaire international.

La crise économique a entraîné de graves pénuries d’articles essentiels, laissant les gens se débattre pour acheter des biens, notamment de la nourriture et du carburant.

Et l’inflation a atteint un niveau record de 54% tandis que le prix des aliments a grimpé de 80%, selon Al Jazeera.

En avril, le Sri Lanka a annoncé qu’il suspendait le remboursement des prêts étrangers en raison d’une pénurie de devises étrangères.

Sa dette extérieure totale s’élève à 51 milliards de dollars, dont 28 milliards de dollars qu’elle doit rembourser d’ici la fin de 2027.

Les troubles politiques ont conduit à des mois de manifestations avec des personnes appelant à la démission du président.

L’ambassadrice des États-Unis au Sri Lanka, Julie Chung, a demandé aux gens de manifester pacifiquement et a appelé l’armée et la police à accorder aux manifestants pacifiques l’espace et la sécurité nécessaires pour le faire.

“Le chaos et la force ne répareront pas l’économie ni n’apporteront la stabilité politique dont les Sri Lankais ont besoin en ce moment”, a déclaré Chung dans un tweet.

Les troubles au Sri Lanka ont conduit le gouvernement britannique à remettre le pays sur la liste des interdictions de voyager.

Lauren Goodger révèle son chagrin d'amour alors que sa fille nouveau-née Lorena décède
Les fans de Love Island disent tous la même chose alors que Davide fait une blague

TUI a annulé des vols vers les aéroports du Sri Lanka.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué: “Le Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement (FCDO) déconseille tout voyage sauf essentiel au Sri Lanka, en raison de l’impact de la crise économique actuelle.”

Les manifestants ont appelé le président à démissionner

Les manifestants ont appelé le président à démissionnerCrédit : AFP
Les Sri Lankais font face à des pénuries de carburant et de nourriture en raison d'une crise économique

Les Sri Lankais font face à des pénuries de carburant et de nourriture en raison d’une crise économique1 crédit
Les forces de sécurité ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les manifestants

Les forces de sécurité ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les manifestantsCrédit : EPA
Les manifestants réclament un changement de gouvernement

Les manifestants réclament un changement de gouvernement1 crédit