L’Allemagne et la Belgique jusqu’aux quartiers où la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas sont à l’affût

La première série de matchs croisés a montré les deux côtés des coins de pénalité. Pour l’Allemagne, bien qu’ils aient réussi à se tailler une victoire 1-0 contre l’Afrique du Sud, ils regarderont en arrière avec frustration les multiples occasions qui se sont présentées. Ensuite, la Belgique est intervenue et a fait une démonstration parfaite de finitions sur coups de pied arrêtés en battant le Chili 5-0.

Le résultat signifie que le Chili affronte désormais la Chine et que l’Afrique du Sud affronte l’Irlande dans la course pour terminer en tête des positions 13-16. L’Allemagne affrontera désormais la Nouvelle-Zélande en quart de finale, tandis que la Belgique affrontera ses voisins et champions en titre, les Pays-Bas.

Watch: Chilean Hockey Player Francisca Tala Proposes to Boyfriend After Scoring Against The Netherlands

Allemagne vs Afrique du Sud (Crossover)

Avec l’Allemagne occupant la quatrième place du classement mondial de la FIH et l’Afrique du Sud en 16e position, cela allait toujours être une tâche difficile pour l’équipe la moins bien classée. Cependant, une combinaison de défense résiliente et obstinée, d’un excellent gardien de but et d’une poignée de chance, a maintenu les scores à 1-o et l’Afrique du Sud aurait gagné un énorme respect international pour sa performance.

La première mi-temps était consacrée à la pression allemande et à une défense sud-africaine résiliente, avec un score de 0-0 en guise de résultat. Amelie Wortmann s’est rapprochée le plus lors de ces échanges d’ouverture, mais son tir est passé juste à côté.

Valentin Altenburg, l’entraîneur-chef allemand, a déclaré à la mi-temps qu’il était satisfait de la façon dont son équipe abordait et jouait le match, sauf dans l’action finale devant le but.

Certes, six corners sur penalty, contre deux pour l’Afrique du Sud, avaient donné à l’Allemagne toutes les chances de marquer, mais dans les 30 premières minutes, les choses n’ont tout simplement pas cliqué pour l’équipe la mieux classée.

L’entraîneur-chef de l’Afrique du Sud, Gile Bonnet, a parlé de l’élément de chance dont son équipe avait bénéficié, bien qu’il ait également loué le travail de sa défense.

La seconde mi-temps a vu l’Allemagne exercer une forte pression sur le cercle sud-africain. Il y a eu une augmentation notable de l’intensité et la pression précoce a vu une série de coins de pénalité accordés. Phumelela Mbande a réalisé un superbe double arrêt dès le premier, puis l’Allemagne a gâché la routine pour le suivant.

C’est à la troisième tentative que Nike Lorenz a finalement sorti l’impasse avec un tir superbement placé. Le but a semblé lever le couvercle sur la tension au sein du côté allemand et les mouvements offensifs ont commencé à couler. Viktoria Huse a envoyé un tir au-dessus de la barre transversale sud-africaine et Pia Maertens et Anne Schroeder ont commencé à se faire une véritable nuisance dans et autour du cercle.

Malgré cela, le score est resté à seulement 1-0 alors que les équipes entraient dans le dernier quart-temps. Cela était principalement dû à la course courageuse aux coins de pénalité de Kristen Paton et Jean-Leigh du Toit. L’Allemagne s’inquiétera d’avoir remporté 16 corners de pénalité et d’avoir marqué sur un seul.

Juste au moment où Bonnet envisageait de retirer son gardien de but pour les dernières minutes, Edith Molikoe a reçu un carton et cette option a donc été supprimée.

Le joueur du match Nike Lorenz (GER) a déclaré : « C’était un match difficile. Nous n’avons jamais joué contre l’Afrique du Sud et avons marqué beaucoup de buts, donc ce n’était pas une surprise. Nous devons absolument tirer le meilleur parti de nos coins de pénalité la prochaine fois. Pour avoir une chance de gagner cette Coupe du monde, nous devons marquer plus de buts.

Belgique vs Chili

La Belgique a pris le meilleur départ en résistant à une vague d’activités chiliennes dans son cercle, en interceptant le ballon grâce au bon positionnement de Michelle Struijk, en accélérant à l’autre bout du terrain et en obtenant un corner de pénalité. Stephanie Vanden Borre ne s’est pas trompée en envoyant le ballon dans le coin du but de Claudia Schuler.

Un deuxième corner de pénalité a été brillamment arrêté par Schuler, mais la Belgique a remporté deux récompenses coup sur coup. cependant, c’est un beau morceau de course libre de Louise Versavel, après qu’elle ait reçu une passe d’Alix Gerniers, qui a mené au deuxième but. Versavel a couru à toute allure sur le côté gauche du terrain, puis a envoyé le ballon à Justine Rasir pour lui donner un coup de coude.

Juste avant le coup de sifflet du quart-temps, Stephanie Vanden Borre a marqué son deuxième but pour vraiment mettre la Belgique aux commandes.

L’agonie du Chili s’est intensifiée au deuxième quart lorsque Charlotte Engelbert s’est retrouvée au bon endroit pour insérer un tir de coin de pénalité rebondi dans le but.

Le troisième quart a produit un autre but et ce fut un cracker. Charlotte Engelbert a récupéré le ballon dans sa propre moitié de terrain, puis a changé de vitesse pour remonter le terrain, contourner le dernier défenseur, puis a dépassé le gardien de but qui s’approchait rapidement.

Au quatrième quart, le Chili n’a vraiment pas permis à ses adversaires les mieux classés de se reposer sur leurs lauriers en remportant une série de corners de pénalité. Malheureusement pour Sergio Vigil et ses joueurs, la défense belge était aussi enflammée que la ligne d’attaque.

La Belgique a eu une chance de marquer un sixième dans les dernières minutes du match, mais Schuler a réussi un autre arrêt fabuleusement athlétique pour empêcher Ambre Ballenghein.

La joueuse du match Charlotte Engelbert (BEL) a déclaré : ‘Je pensais que ça allait être un peu plus difficile mais nous avons marqué des buts tôt et cela nous a calmés. C’est agréable de jouer devant nos supporters et maintenant nous avons hâte de jouer contre les Pays-Bas la semaine prochaine. Nous n’avons rien à perdre.’

La capitaine chilienne Camila Caram a déclaré : « C’était un match difficile. Il a été difficile de maintenir le niveau tout au long du tournoi. Je pense que nos niveaux ont un peu baissé dans ce jeu. Maintenant, il faut tourner la page et se concentrer sur notre prochain match, demain. Tout pour nous est une première fois, donc nous essayons juste de suivre le rythme des grandes équipes.

L’action de la Coupe du monde féminine de hockey de la FIH se poursuit le dimanche 10 juillet, les deux premiers matchs se déroulant au stade Wagener d’Amstelveen. L’Irlande affrontera l’Afrique du Sud lors des barrages 9-16 à 13h00, suivie de la Chine contre le Chili à 15h30.

Ensuite, c’est la deuxième série de matchs croisés, avec l’Angleterre contre la Corée à 18h00, puis l’Espagne contre l’Inde à 21h30. Ces deux matches se joueront à l’Estadi Olimpic de Terrassa.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles, regardez les meilleures vidéos et la télévision en direct ici.