La Corée du Sud détecte des tirs apparemment lancés par la Corée du Nord

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

L’armée sud-coréenne a déclaré dimanche qu’elle avait détecté les trajectoires de ce qui semblait être des tirs tirés par la Corée du Nord, peut-être à partir de plusieurs lance-roquettes (MLR).

Le chef d’état-major interarmées sud-coréen a annoncé que les tirs avaient été détectés après 18 heures et que l’armée avait renforcé les niveaux de surveillance et d’alerte, sans mentionner aucune autre réponse.

La Corée du Nord teste souvent des MLR lors d’exercices militaires et, ces dernières années, a également développé des versions plus grandes de ces roquettes. Les roquettes et les missiles plus petits sont considérés comme au cœur des plans de la Corée du Nord pour frapper des cibles en Corée du Sud en cas de conflit.

Cette année, la Corée du Nord a testé une gamme de missiles, allant de son plus grand missile balistique intercontinental (ICBM) à ses petits MLR. Tous sont interdits en vertu des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU qui ont imposé des sanctions sur le développement de missiles de la Corée du Nord.

LA CORÉE DU NORD SUGGÈRE DES BALLONS VOLÉS DU SUD APPORTÉS COVID-19

Le président sud-coréen Moon Jae-in, à droite, s’exprime lors d’une réunion du cabinet à la Maison bleue présidentielle à Séoul, en Corée du Sud, le mardi 2 janvier 2018. La Corée du Sud a proposé mardi des entretiens de haut niveau avec son rival la Corée du Nord pour trouver des moyens coopérer aux Jeux olympiques d’hiver du mois prochain dans le Sud.
((Kim Ju-hyoung/Yonhap via AP))

La Corée du Sud poursuit un système d’interception d’artillerie de 2,6 milliards de dollars, similaire au “Iron Dome” d’Israël, conçu pour se protéger contre l’arsenal nord-coréen de canons et de roquettes à longue portée.

Cette photo distribuée par le gouvernement nord-coréen montre ce qu'il dit être un tir d'essai d'un missile balistique intercontinental Hwasong-17 (ICBM), dans un lieu tenu secret en Corée du Nord le 24 mars 2022. Les journalistes indépendants n'ont pas eu accès à la couverture l'événement décrit dans cette image distribuée par le gouvernement nord-coréen. Le contenu de cette image est tel que fourni et ne peut pas être vérifié de manière indépendante. Filigrane en coréen sur l'image tel que fourni par la source : "KCNA" qui est l'abréviation de Korean Central News Agency.

Cette photo distribuée par le gouvernement nord-coréen montre ce qu’il dit être un tir d’essai d’un missile balistique intercontinental Hwasong-17 (ICBM), dans un lieu tenu secret en Corée du Nord le 24 mars 2022. Les journalistes indépendants n’ont pas eu accès à la couverture l’événement décrit dans cette image distribuée par le gouvernement nord-coréen. Le contenu de cette image est tel que fourni et ne peut pas être vérifié de manière indépendante. Le filigrane en coréen sur l’image tel que fourni par la source se lit comme suit : “KCNA”, qui est l’abréviation de Korean Central News Agency.
(Korean Central News Agency/Korea News Service via AP, File))

Une grande partie de la zone entourant Séoul, la capitale, abrite environ la moitié de la population de 52 millions d’habitants et se trouve à portée des canons à longue portée et des lance-roquettes multiples de la Corée du Nord.

LA CORÉE DU NORD VOUE UNE “VENGEANCE” À L’ANNIVERSAIRE DE LA GUERRE DE CORÉE

Un char K1A2 de l'armée sud-coréenne se déplace lors d'un exercice militaire à Paju, en Corée du Sud, près de la frontière avec la Corée du Nord, le mercredi 17 mars 2021.

Un char K1A2 de l’armée sud-coréenne se déplace lors d’un exercice militaire à Paju, en Corée du Sud, près de la frontière avec la Corée du Nord, le mercredi 17 mars 2021.
((Photo AP/Ahn Young-joon))

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Les États-Unis stationnent environ 28 500 soldats en Corée du Sud, où ils s’entraînent aux côtés des troupes sud-coréennes pour contrer le Nord. Les alliés ont mené leurs propres exercices de missiles en réponse à certains des lancements précédents de la Corée du Nord.