Guerre d’Ukraine : une attaque à la roquette russe fait 15 morts et des dizaines d’autres piégés sous les décombres

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

Une attaque à la roquette en Ukraine a tué au moins 15 personnes, et près de deux douzaines d’autres pourraient être piégées sous les décombres alors que les autorités s’efforcent de nettoyer le site.

L’attaque russe s’est produite dans la nuit de samedi à samedi dans la ville orientale de Chasiv Yar, touchant un complexe d’appartements. Les services d’urgence régionaux ont travaillé pour sauver les victimes des décombres tout au long de dimanche, affirmant dans l’après-midi que 24 personnes ou plus pourraient encore être piégées sous les décombres.

Pavlo Kyrylenko, gouverneur de la région, a déclaré que les forces russes avaient tiré des roquettes depuis des camions. Il les a identifiées comme des fusées Uragan, une conception et un modèle de l’ère soviétique.

Le service d’urgence a déclaré que les travailleurs sont restés en contact avec au moins trois personnes sous les décombres.

LE PRÉSIDENT UKRAINIEN ZELENSKYY A REMERCIÉ LES ÉTATS-UNIS POUR LES NOUVELLES ARMES : LUCAS TOMLINSON

L’attaque présente une autre contradiction avec les affirmations russes selon lesquelles l’armée ne frappe que des cibles de valeur militaire.

Andriy Yermak, chef de cabinet du président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, dans un article de Telegram, a qualifié l’attaque d’activité “terroriste” et a exigé que d’autres nations qualifient la Russie d'”État sponsor du terrorisme”, selon Reuters.

L’attaque à la roquette de samedi soir est la dernière d’une récente série d’attaques faisant de nombreuses victimes contre des structures civiles.

GUERRE EN UKRAINE : LA FORCE DE LA COALITION DE L’OTAN DÉPEND DES GOUVERNEMENTS “FRAGILES” QUI BRÈVENT LE STRESS ÉCONOMIQUE, DIT PETRAEUS

Au moins 19 personnes sont mortes lorsqu’un missile russe a touché un centre commercial de la ville de Krementchouk fin juin et 21 personnes ont été tuées lorsqu’un immeuble d’appartements et une zone de loisirs ont été la cible de tirs de roquettes dans la région sud d’Odessa ce mois-ci.

Le gouverneur de Louhansk, Serhiy Haidai, a déclaré samedi que les forces russes semaient un “véritable enfer” dans la région.

“Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de pause opérationnelle annoncée par l’ennemi”, a déclaré Haidai. “Il attaque et bombarde toujours nos terres avec la même intensité qu’avant.”

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Haidai a affirmé que les forces ukrainiennes avaient détruit des dépôts de munitions et des casernes russes, ce qui, espérait-il, provoquerait une pause ou un ralentissement des attaques.

L’Associated Press a contribué à ce rapport.