GP de Grande-Bretagne: Carlos Sainz pensait que le premier tour de la pole n’était “rien de spécial” mais vise la victoire de Ferrari à Silverstone

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Carlos Sainz a décroché sa première pole position en Formule 1 au Grand Prix de Grande-Bretagne

Carlos Sainz a décroché sa première pole position en Formule 1 au Grand Prix de Grande-Bretagne

Carlos Sainz a révélé qu’il pensait initialement que le tour qui a assuré sa première pole en F1 n’était “rien de spécial”, mais il est convaincu que sa Ferrari a le rythme pour remporter le GP britannique de dimanche.

L’Espagnol, qui participait au 150e GP de sa carrière, a triomphé lors d’une séance de qualification humide passionnante en devançant le leader du championnat du monde Max Verstappen pour s’assurer la première place, avec son coéquipier Ferrari Charles Leclerc en troisième position.

Après avoir lutté lors de la dernière séance d’essais de samedi et s’être frayé un chemin à travers Q2 avec un dernier effort alors que la piste devenait plus humide, Sainz a retrouvé sa forme au moment parfait dans les dernières étapes de Q3.

“C’était un bon tour”, a déclaré Sainz. “J’avais beaucoup de mal avec l’eau stagnante sur les intermédiaires, il y avait beaucoup plus d’eau stagnante sur la ligne de course et il était très facile d’attraper des snaps et de perdre le tour.

“En fin de compte, j’ai fait un tour que je pensais n’avoir rien de spécial, mais je l’ai juste mis au tableau et j’ai vu comment c’était, et c’était la pole position, ce qui a été une petite surprise.”

Sainz a été surpris d'être en pole

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Sainz a été surpris d’être en pole

Sainz a été surpris d’être en pole

Les conditions humides ont signifié que la plupart des pilotes du top 10 ont passé l’intégralité de la Q3 sur la piste, laissant les pilotes incapables de suivre leurs procédures habituelles de charge de la batterie avant un tour rapide.

Sainz a expliqué qu’en raison d’avoir effectué des tours de piste consécutifs, il manquait de batterie, ce qui l’a amené à croire que ses chances de pole avaient disparu à l’approche du dernier virage.

Formule 1 en direct

3 juillet 2022, 13h30

Vivre de

S’adressant à Karun Chandhok de Sky Sports F1 au SkyPad après la course, Sainz a révélé qu’il avait eu un flashback sur le GP du Canada du mois dernier, où il pensait qu’une approche trop agressive du dernier virage lui avait coûté une place au premier rang.

“Je suis super frustré parce que je viens de voir sur le delta que j’ai perdu près de trois ou quatre dixièmes sur cette ligne droite, et je me dis : ‘qu’est-ce que je fais maintenant ? Est-ce que je l’envoie ou pas ?’ .

“Et puis je me suis souvenu du Canada et j’ai pensé:” ne l’envoyez pas, fermez simplement le tour et voyez où nous en sommes “.”

Sainz a rejoint Karun Chandhok de Sky F1 au SkyPad pour évaluer son premier tour en pole

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Sainz a rejoint Karun Chandhok de Sky F1 au SkyPad pour évaluer son premier tour en pole

Sainz a rejoint Karun Chandhok de Sky F1 au SkyPad pour évaluer son premier tour en pole

Sainz a été récompensé pour sa maturité et a maintenant pour objectif d’ajouter une première victoire en course de F1 à sa première pole position.

Il a confirmé qu’une performance décevante en P3 était causée par un problème qu’il pense que Ferrari a maintenant résolu.

“Si j’ai le rythme que j’avais en FP2, je peux le gagner”, a déclaré Sainz. “Avec une stratégie propre, un départ propre, une course propre, si le rythme est comme en FP2, je pense que je suis là pour le gagner.

“Nous devrions être en bonne position pour essayer de nous y tenir. Je suis sûr que Max et Charles mettront beaucoup de pression, mais je ferai de mon mieux bien sûr.”

Binotto : Sainz a appris du Canada

Le directeur de l'équipe Ferrari, Mattia Binotto, a félicité Sainz pour avoir gardé son calme et obtenu une pole position

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a félicité Sainz pour avoir gardé son calme et obtenu une pole position “bien méritée” pour le Grand Prix de Grande-Bretagne

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a félicité Sainz pour avoir gardé son calme et obtenu une pole position “bien méritée” pour le Grand Prix de Grande-Bretagne

Malgré son accident de qualification à Montréal, Sainz est passé très près de remporter sa première victoire en F1 au GP du Canada, n’ayant été refusé que par une spectaculaire défensive tardive de Verstappen.

Ce fut une performance extrêmement encourageante de Sainz, qui n’a largement pas réussi à suivre le rythme de son coéquipier Leclerc cette saison et qui compte 24 points de retard sur le Monégasque au classement du championnat du monde.

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, pensait que l’expérience de Sainz à Montréal – tant en qualifications qu’en course – était cruciale pour son succès à cette occasion.

“Félicitations à lui”, a déclaré Binotto à Sky Sports F1. “C’est bien mérité. On gagne de plus en plus en confiance avec la voiture.

Montez à bord avec Sainz alors que le pilote Ferrari a décroché sa première pole en Formule 1 à Silverstone

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Montez à bord avec Sainz alors que le pilote Ferrari a décroché sa première pole en Formule 1 à Silverstone

Montez à bord avec Sainz alors que le pilote Ferrari a décroché sa première pole en Formule 1 à Silverstone

“Il a passé un bon week-end au Canada mais la qualification n’a pas été très bonne là-bas. Je pense qu’en ayant confiance, vous restez plus calme, et que le fait qu’aujourd’hui il soit resté calme dans des conditions difficiles et délicates.

“Je pense que le Canada a été important pour lui, à la fois la qualification et la course. La course pour lui donner la confiance qu’il est rapide, et la qualification pour essayer de refléter ce qui n’allait pas, pourquoi il a fait une erreur, pourquoi il n’a pas pu obtenir en quelque sorte la pole pour laquelle il avait peut-être le potentiel.

“Je pense encore une fois rester calme et ne pas réagir de manière excessive, je pense que c’est ce qu’il a fait aujourd’hui dans des conditions très similaires. Je pense qu’il a appris de la qualification au Canada, et il l’a abordé et a montré qu’il apprenait bien et qu’il s’améliorait. “