Emilia Clarke révèle qu’il lui manque des parties de son cerveau après avoir subi deux anévrismes

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

Emilia Clarke a révélé qu’il lui manquait des parties du cerveau après avoir subi deux anévrismes lors du tournage de “Game of Thrones” en 2011 et en 2013.

Lors d’une récente apparition sur “BBC One’s Sunday Morning”, Clarke a parlé des effets de ses deux anévrismes sur son cerveau, après avoir d’abord parlé des expériences traumatisantes dans un essai qu’elle a écrit pour le New York Times en 2019.

Clarke a partagé qu’elle-même était étonnée de pouvoir continuer à vivre une vie normale en raison de la quantité de son cerveau manquante ou simplement considérée comme inutilisable.

Emilia Clarke a révélé qu’elle était surprise d’être encore capable de parler et de mener une vie normale étant donné que la quantité de son cerveau a été affectée par son accident vasculaire cérébral et est essentiellement considérée comme manquante.
(Photo de Richard Shotwell/Invision/AP)

“Je fais partie de la très, très, très petite minorité de personnes qui peuvent survivre à ça… Il en manque pas mal !” “Clarke a expliqué. “Parce que les accidents vasculaires cérébraux, en gros, dès qu’une partie de votre cerveau ne reçoit pas de sang pendant une seconde, il est parti. Et donc le sang trouve un chemin différent pour se déplacer, mais le morceau qui lui manque est donc parti.”

‘GAME OF THRONES’ ET SES CRÉATEURS MARQUENT UN RECORD EMMY NODS MALGRÉ LA HAINE DES FANS DE LA SAISON FINALE

Clarke a subi son premier accident vasculaire cérébral en 2011 après la rupture d’un anévrisme dans son cerveau, qui a également provoqué une hémorragie sous-arachnoïdienne. Heureusement, ceux qui l’entouraient ont agi rapidement et elle a été précipitée dans une opération au cerveau.

Dans son essai de 2019, Clarke se souvenait de s’être réveillée aux soins intensifs après sa première opération au cerveau, incapable de se souvenir de son nom et incapable de communiquer. Elle souffrait d’aphasie en raison du traumatisme subi par son cerveau.

Elle se souvient avoir demandé aux médecins de la laisser mourir parce qu’elle ne savait pas comment elle continuerait sans communiquer et travailler son travail de rêve en tant qu’actrice, écrivant : “Mon travail — tout mon rêve de ce que serait ma vie — était centré sur le langage , sur la communication. Sans ça, j’étais perdu.”

Clarke avait peur de ne plus jamais pouvoir agir en raison du diagnostic d'aphasie après sa première opération au cerveau. Heureusement, elle a récupéré et a pu retourner à "Jeu des trônes" comme Daenerys Targaryen.

Clarke avait peur de ne plus jamais pouvoir agir en raison du diagnostic d’aphasie après sa première opération au cerveau. Heureusement, elle a récupéré et a pu revenir à “Game of Thrones” en tant que Daenerys Targaryen.
(HBO)

Une semaine plus tard, Clarke s’est remise de son aphasie et a pu retourner travailler sur “Game of Thrones”. Deux ans plus tard, elle a subi une deuxième intervention chirurgicale pour se débarrasser d’un autre anévrisme qui se développait dans son cerveau, qui n’avait pas encore éclaté mais atteignait ce point.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER DE DIVERTISSEMENT

Après avoir subi deux chirurgies cérébrales traumatiques, Clarke a créé un organisme de bienfaisance appelé SameYou dans le but d’aider les survivants d’accidents vasculaires cérébraux et de lésions cérébrales à se rétablir dans tous les aspects de leur vie.

Le site Web de l’organisme de bienfaisance cite leur mission comme aidant “à transformer la façon dont les survivants de lésions cérébrales et leurs proches sont soutenus par le biais de services de récupération émotionnelle, mentale et cognitive”, car le voyage ne se termine pas une fois qu’ils quittent l’hôpital mais se poursuit à la maison.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Clarke joue maintenant le rôle de Nina dans la pièce "La Mouette" à Londres.

Clarke joue maintenant le rôle de Nina dans la pièce “The Seagull” à Londres.
(Charles Sykes/Invision/AP)

Clarke joue actuellement le rôle de Nina, une jeune femme qui cherche la célébrité comme moyen d’échapper aux circonstances de sa vie, dans la réimagination d’Anya Reiss de la pièce “La Mouette” d’Anton Tchekhov.