Ce qu’il faut savoir sur les manifestations au Sri Lanka

Le président du Sri Lanka a accepté de démissionner plus tard ce mois-ci, a annoncé le président du parlement du pays, après que des manifestants ont pris d’assaut le domicile et le bureau présidentiels samedi dans une escalade dramatique de la colère du public face à la gestion par le gouvernement d’une crise économique qui s’aggrave. Des milliers de manifestants sont descendus sur le palais présidentiel de Colombo, la capitale, exigeant la démission du président Gotabaya Rajapaksa, dont la famille est tenue pour responsable par beaucoup de la situation économique désastreuse du pays.