Carlos Sainz décroche la pole inaugurale pour son 150e départ au Grand Prix de Grande-Bretagne

Carlos Sainz a décroché sa première pole position samedi lorsqu’il a devancé le champion du monde Max Verstappen, qui a survécu à un tête-à-queue lors d’une passionnante qualification sous la pluie pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

L’Espagnol de 27 ans a réalisé un meilleur tour en une minute et 40,983 secondes pour battre le pilote Red Bull de 0,072 seconde dans la dernière minute d’une séance tendue dans des conditions humides dangereuses.

Sa première pole a précédé ce qui sera son 150e départ en Grand Prix lors de la course de dimanche, deux semaines seulement après avoir été très proche du Néerlandais lors d’une arrivée palpitante au Grand Prix du Canada.

Dans une séance à l’envers qui a vu les positions se modifier rapidement dans les conditions changeantes, Charles Leclerc a terminé troisième de la deuxième Ferrari devant Sergio Perez de Red Bull et le septuple champion à domicile Lewis Hamilton de Mercedes.

Après avoir promis de se battre pour la première ligne, ce fut une déception pour les fans locaux car Hamilton n’a pas réussi à prolonger sa série de huit départs britanniques au premier rang.

Lando Norris a terminé sixième pour McLaren devant le double champion Fernando Alonso d’Alpine, George Russell dans la deuxième Mercedes, Zhou Guanyu d’Alfa Romeo et Nicholas Latifi de Williams.

A LIRE AUSSI | Jorge Masvidal manque de respect au Proper 12 de Conor McGregor; L’appelle “Whisky bon marché”

“J’ai fait un tour que je pensais n’avoir rien de spécial, mais c’était au tableau pour voir comment c’était – et c’était la pole position qui a été une petite surprise !” dit Sainz.

« J’avais beaucoup de mal avec l’eau stagnante. Il y avait beaucoup plus d’eau stagnante sur la ligne de course et c’était très facile d’avoir des snaps et de perdre le tour.

Il a ajouté, en plaisantant, qu’en tant qu’Espagnol, il n’était pas habitué à courir dans les conditions humides britanniques.

Verstappen, qui a été brièvement hué par une partie de la foule, a déclaré : « C’était délicat – il pleuvait et il séchait, il fallait donc être sur la piste au bon moment. La voiture fonctionnait bien, mais c’était un peu une loterie.

Leclerc, vainqueur de six pôles cette année, a déclaré : « Je suis content pour Carlos. Il a fait un excellent travail. J’ai filé dans le dernier tour, le tour où il faut tout assembler – et je ne l’ai pas fait. Je ne méritais donc pas d’être en pole.

Humide et venteux

La séance a commencé dans des conditions humides et venteuses avec suffisamment de pluie pour persuader les équipes de rouler avec des pneus pluie intermédiaires, Leclerc donnant rapidement le rythme à Ferrari.

Un tête-à-queue précoce de Valtteri Bottas a brièvement fait sortir les drapeaux jaunes avant que la pluie régulière ne commence à se calmer et que le circuit ne commence à sécher rapidement.

Pour le plus grand plaisir des nombreux fans britanniques, Russell était au sommet, avant que Verstappen n’émerge pour démontrer sa suprématie actuelle dans toutes les conditions.

La séance d’ouverture s’est terminée par un autre cauchemar pour l’équipe Aston Martin basée à Silverstone, dont le siège social se trouve à quelques pas du circuit.

Le quadruple champion Sebastian Vettel, 18e, et Lance Stroll, 20e, ont été éliminés avec les deux pilotes Haas Kevin Magnussen, 17e, et Mick Schumacher 19e, et Alex Albon, 16e, dans sa Williams fortement révisée.

A LIRE AUSSI | Grand Prix de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton retire le goujon de nez avant les entraînements de Silverstone

Au sommet, Verstappen a ouvert la voie devant Leclerc et Russell.

La pluie a continué au deuxième trimestre avec de hauts panaches de pulvérisation rendant la vision difficile alors que Hamilton se débattait.

En bref, le pilote chinois Zhou a pris la tête d’Alfa Romeo pendant quelques secondes avant qu’Alonso, Perez et les Red Bulls n’établissent l’ordre normal et Hamilton ne se classe deuxième.

Cela a laissé Nicholas Latifi accroché à la 10e place et une possible apparition dans le top dix des tirs au but pour Williams, égalant son record précédent au Grand Prix de Belgique humide de l’année dernière où il a été classé neuvième.

C’est alors Verstappen à nouveau devant Leclerc, Russell, Sainz et Hamilton, qui cherchait à ajouter à son palmarès de sept pôles Silverstone et cinq au cours des huit dernières années.

Au début de la Q3, la pluie s’est calmée avec un avertissement qu’elle reviendrait, mais la piste est restée glissante – prouvé lorsque Verstappen a tourné et récupéré sur Hangar Straight, aux halètements de la foule.

À six minutes de la fin, Alonso est passé en tête pour être rapidement usurpé par Leclerc puis Verstappen tandis que Hamilton est passé à la deuxième place alors que la piste commençait à sécher à trois minutes de la fin.

Il a mis en place une finale palpitante alors que les pilotes tardaient à exploiter les conditions avec un tour “le plus tard possible” – un scénario dans lequel Sainz s’est délecté avec une finale en pole position.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles, regardez les meilleures vidéos et la télévision en direct ici.