Boris Johnson et les ministres conservateurs ont droit à une indemnité de départ de 420 000 £ pour leur démission

Boris Johnson et ses anciens ministres sont invités à rejeter près d’un demi-million de livres d’indemnités de licenciement qui leur seront versées en cas de démission.

En vertu de la loi de 1991 sur les pensions et traitements des ministres et autres, les députés quittant leurs fonctions ont droit à 25 % de leur salaire annuel à titre d’indemnité de départ.

Cet avantage s’applique même s’ils démissionnent volontairement du gouvernement, et même s’ils le font pour des raisons politiques – ou quittent le gouvernement en disgrâce.